ACTUS

De nouveaux commentaires sur :
* Manger bio et local : mode d'emploi
* Le parc Jean-Claude Paturel
* Les sculptures aux 4 vents

* Mathémanip (la Turbine)

Pour suivre l'actualité du blog, inscrivez-vous (colonne de droite) pour être prévenu des nouveaux articles mis en ligne !


21/11/2008

On a testé pour vous ... la poupée dans la poche

"En Russie, il fait froid le soir alors on se met autour de la cheminée et on se raconte des histoires de feu."

C'est l'histoire de Vassilissa, écoutez bien, on ne va pas vous la raconter deux fois... Elle sera pourtant racontée et re-racontée de plein de façons différentes. Ça commence comme une histoire au coin du feu, mais la conteuse oublie ses mots, les enfants lui soufflent, ils sont captivés et participent. Puis petit à petit l'histoire prend vie et c'est une vraie pièce de théâtre qu'on a sous les yeux et l'héroïne est une enfant choisie parmi les spectateurs.

Vassilissa c'est un peu notre Cendrillon, et au lieu d'une marraine elle promène une poupée dans sa poche, une poupée qui la protège et lui donne du courage. Comme dans tous les contes de fées il y a une sorcière, qu'on appelle babayaga en Russie. La sorcière est terrifiante mais peut être pas tant que ça. Elle aime faire travailler les enfants mais elle tient ses promesses et l'histoire se terminera bien ... à chaque fois.

C'était un spectacle proposé par l'espace 600 dans le cadre de la semaine de la petite enfance. Une heure de plaisir pour un euro quasi symbolique. Il était interdit de prendre des photos, alors je vous ai rapporté une histoire... :)
A bientôt !
Lili

1 commentaires:

Carotte a dit…

Oui, c'était un moment magique... Ca a duré une bonne heure, et les petits étaient captivés!

Merci Lili pour cette chouette narration!